Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

11 septembre 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Comté volatil; quelle couleur prendra la pointe gaspésienne?

ÉLECTIONS 2019

Bureau de vote

©Photo Depositphotos

Le comté de Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine est passé du Bloc Québécois au NPD au Parti libéral lors des 3 dernières élections.

Trois campagnes électorales, trois résultats différents.

À l’image des feuilles qui à l’automne changent de couleur, la circonscription de la Gaspésie-Les Îles-de-la-Madeleine a elle aussi tourné plusieurs fois au fil du temps, se rangeant derrière trois partis différents depuis 10 ans (voir tableaux en fin de texte).

Il y a évidemment la députée libérale sortante et ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, qui a raflé la mise en 2015 et qui aura à défendre son bilan et celui de son gouvernement. Quatre ans plus tôt, le comté avait plutôt décidé de jeter son dévolu sur le notaire Philip Toone, qui avait pu profiter de la fameuse vague orange au Québec alors que 59 des 75 sièges ont été marqués par le sceau du NPD. Ce dernier avait tout juste devancé un autre avocat de formation, Daniel Côté – actuellement maire de Gaspé et préfet de la MRC La Côte-de-Gaspé – et qui était à l’époque le porte-étendard du Bloc Québécois. Seuls deux points de pourcentage avaient séparé les deux membres du barreau.

Précédemment, le Bloc Québécois avait réussi son pari trois fois plutôt qu’une, Raynald Blais l’emportant en 2004, 2006 et 2008 et teintant alors tout de bleu la pointe gaspésienne pendant une partie des années du règne de Gilles Duceppe. L’électorat a donc été volatil lors des trois dernières élections et il sera intéressant de voir comment chacun des candidats et leur chef de parti navigueront pour tenter de mener leur bateau à bon port. Les Conservateurs se rappelleront quant à eux les deux victoires de Charles-Eugène Marin – décédé récemment – en 1984 et 1988 sous les couleurs du Parti progressiste-conservateur de Brian Mulroney. Bien malin celui qui pourrait prédire le résultat du scrutin du 21 octobre, mais si le passé est garant de l’avenir, la partie est loin d’être jouée. Les hostilités sont officiellement lancées.

Les candidats en lice

 

Parti libéral : Diane Lebouthillier (députée sortante)

Parti conservateur : Jean-Pierre Pigeon

Bloc québécois : Guy Bernatchez

NPD : Lynn Beaulieu

Parti Vert : Dennis Drainville

Parti populaire : Éric Hébert

2015
Parti Candidat Votes %
       
PLC Diane Lebouthillier 15 345 38,7%
NPD Philip Toone 12 874 32,5%
Bloc Nicolas Roussy 8 290 20,9%
PCC Jean-Pierre Pigeon 2 399 6,1%
Parti Vert James Morisson 400 1,0%
2011
       
NPD Philip Toone 12 427 33,8%
Bloc Daniel Côté 11 650 31,6%
PCC Régent Bastien 6 292 17,1%
PLC Jules Duguay 5 533 15,0%
Parti Vert Julien Leblanc 913 2,5%
2008
       
Bloc Raynald Blais 14 636 40,1%
PLC Denis Gauvreau 9 840 27,0%
PCC Darryl Gray 8 334 22,8%
NPD Gaston Langlais 2 549 7,0%
Parti Vert Julien Leblanc 1 136 3,1%

Commentaires

11 septembre 2019

Septuagénaire de Québec

En " t-k ", ce que je peux confirmer est que j'ai communiqué avec le bureau de comté de votre député-ministre pour lui faire part d'une requête que je jugeais fondée et utile à beaucoup de canadiens comme moi et que, manifestement, elle a su y donner suite. Moi, comme de nombreux autres canadiens, j'ai toujours fait moi-même mes rapports d'impôt sur support papier, tant au fédéral que provincial. Or, avant le gouvernement Trudeau, même si on était d'honnêtes citoyens fiscaux, on ( le gouvernement Harper ) faisait tout pour nous écœurer dans le but évident qu'on fasse ça sur l'Internet , alors qu'on a un bon service de poste-canada, que notre pays regorge de papier et qu'on devait courir comme des malades pour trouver et même presque s'arracher les formulaires papiers notamment dans les pharmacies ayant un comptoir postal ! Depuis, j'ai compris notamment que ceux qui avaient produit le rapport d'impôt fédéral sur support papier n'aurait plus à " courir " et tant mon épouse que moi le recevons sans aucun problème À LA MAISON ! Et comme on est déjà avancé en âge, et que je peux affirmer qu'on ne rajeunira certainement pas, au contraire, je suis certain à ne pas être le seul au pays à apprécier ce respect à notre endroit. Qui plus est, sachez que le gouvernement du Canada n'est pas perdant ; en effet je suis un citoyen qui verse depuis longtemps des milliers de dollars en impôt, ça ne me dérange aucunement quand je vois notamment la récente politique d'allocation aux enfants non pas de riches mais de milieux " ordinaires " ce qui selon statistique Canada en a sorti des dizaines de milliers de la pauvreté. Même si personne ne m'a demandé ou incité à écrire, je me devais de le faire face à madame De Lebouthillier que je ne connais que de nom et la remercie encore.

12 septembre 2019

Coulombe

J'espère que les Gaspėsiens vont retrouver leur dignité et voter pour le Bloc Québécois. J'ose espérer que cette fois ils voteront avec la tête et non avec les sentiments, comme au temps de Jack Layton parce qu'il attirait la sympathie. A cause de cela on est pris avec les libéraux qui nous mėprisent et se fouent du Québec et nous nous devons un pays bien å nous.Allez Gaspésiens soyons fiers de ce que nous sommes et votons comme au temps de René Lévesque.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média