Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

05 septembre 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Ressources Utica met la main sur les actifs de Cuda

RESSOURCES UTICA - PROJET GALT

Junex Cuda Utica Pétrole

©Photo Archives

La troisième fois aura été la bonne pour Ressources Utica, qui après deux offres hostiles refusées aura finalement mis la main sur les actifs de l’ex-Junex.

La route aura été plus longue que prévu, mais Ressources Utica a finalement eu ce qu’elle voulait en acquérant les actifs de Cuda Pétrole et Gaz au Québec.

Ressources Utica les convoitait depuis au moins l’an dernier, alors que l’entreprise avait procédé à pas une, mais bien deux offres hostiles pour mettre la main sur l’ensemble des actions de ce qui s’appelait alors Junex, et qui est plus tard devenu Cuda Pétrole et Gaz. Et les deux fois, le conseil d’administration de l’époque avait refusé cette offre non sollicitée, jugeant que l’Albertaine Cuda lui offrait de meilleures perspectives de croissance et plus de liquidités. La troisième fois aura cependant été la bonne pour Ressources Utica. La transaction est évaluée à 10,5 millions de dollars.

Selon le registre des entreprises du Québec, le premier actionnaire d’Utica – et majoritaire – est Eutica Holdings GmbH, basée en Autriche. Le deuxième actionnaire est Mario Lévesque, originaire de la Baie-des-Chaleurs. Ce dernier est également président d’Utica. Deux autres administrateurs sont enregistrés au registre en David Mansel (Royaume-Uni) et Jean De Ridder (États-Unis).

Dans un laconique communiqué, Utica a indiqué être « enthousiaste à l'idée de poursuivre le travail avec les communautés locales et autochtones, les comités de suivi composés de citoyens et le gouvernement du Québec afin de favoriser le développement responsable des ressources énergétiques du Québec ».

L’an dernier, lors de son offre hostile, Ressources Utica prévoyait continuer à exercer les activités de Junex à titre de société pétrolière et gazière, dont le projet Galt à proximité de Gaspé. Une source près du dossier avait également indiqué alors que le nouvel acquéreur était encore inconnu et que la transaction n'était toujours pas complétée, que les démarches suivaient leur cours tel que prévu pour le projet Galt.

Commentaires

6 septembre 2019

Colin P.

Ce Jean De Ridder, lorsqu'on cherche son nom sur Google, on apprend qu'il travaille pour la TOTAL USA. Donc un administrateur de la multinationale TOTAL est à Utica. Peut-on savoir auprès de Utica si Total est actionnaire de Utica?

6 septembre 2019

Pierre Richard

Il faudra intensifier la bataille contre Galt !!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média