Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 août 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

La MRC Avignon contre l’exploitation pétrolière

MRC AVIGNON - EXPLOITATION HYDROCARBURES

La MRC Avignon prend formellement position contre toute exploration et exploitation pétrolière ou gazière sur son territoire.

La MRC Avignon prend formellement position contre toute exploration et exploitation pétrolière ou gazière sur son territoire.

À l’occasion de la rencontre du conseil des maires tenue le 27 août dernier à Pointe-à-la-Croix, une résolution à cet effet a été adoptée, dans le but de protéger le territoire et de demander au gouvernement québécois d’appuyer cette interdiction. « Nous avons consulté les organismes du territoire et les gens pour se doter d’une planification stratégique territoriale adaptée à nos ambitions et notre réalité. L’exploitation et l’exploration gazière ou pétrolière n’ont pas leur place dans le cadre de cette planification stratégique et de la vision de la MRC », explique le préfet d’Avignon, Mathieu Lapointe.

Ce dernier est également maire de Carleton-sur-Mer, municipalité qui avait également rejeté du revers de la main plus tôt en juin toute forme d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures sur son territoire avec une résolution en bonne et due forme en ce sens, devenant alors la première agglomération gaspésienne à se positionner aussi clairement. « De tout ce qu’on a entendu, il n’y a rien qui concorde avec l’idée d’avoir de l’exploration ou de l’exploitation pétrolière. On a un milieu de vie qui est incroyable, on veut protéger notre eau, on veut dynamiser notre territoire. Pour le conseil, ça ne passe pas par les hydrocarbures », précisait alors le maire Lapointe.

Cette décision de la MRC Avignon s’inscrit alors qu’ailleurs en Gaspésie, dans la MRC La Côte-de-Gaspé, l’entreprise albertaine Cuda Pétrole et Gaz est en processus pour se départir de tous ses actifs au Québec au profit d’un acquéreur qui n’est toujours pas officiellement connu. La date limite pour compléter la transaction était prévue pour le 30 août. Rappelons que des sources près du dossier indiquaient le mois dernier que le projet Galt, situé sur le territoire non-organisé de la Rivière Saint-Jean à environ 20 kilomètres à l’ouest de la ville de Gaspé, était toujours actif. À l’instar de la MRC Avignon, la députée Méganne Perry Mélançon s’est elle aussi prononcée contre tout projet d’hydrocarbures dans le comté.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média