Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 août 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

3 M$ de plus pour le Cégep

Cégep Gaspé

©Photo Archives

Le Cégep de la Gaspésie recevra 3 des 68 millions supplémentaires injectés dans le réseau collégial du Québec.

La réforme du mode de financement des cégeps sera profitable pour celui de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, qui recevra près de 3 millions de dollars supplémentaires par année.

Lundi, le ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, Jean-François Roberge, annonçait que les établissements collégiaux du Québec pourraient profiter dès cet automne d'un budget additionnel de 68 millions de dollars à la suite de la révision du modèle d'allocation des ressources. 

Grossièrement, si le financement des cégeps était autrefois davantage basé sur le nombre global d’étudiants inscrits, il comprend maintenant un système par paliers, qui augmente les sommes de base allouées et qui favorise donc les plus petits établissements. Un paramètre supplémentaire a aussi été introduit pour tenir compte du travail accompli dans le secteur de la recherche et le rayonnement d’un cégep donné dans sa région. « Comme on couvre un large territoire avec la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, c’est ce qui est venu rehausser en partie notre financement [...] Pour les bâtiments, la constante de financement a aussi été rehaussée alors on reçoit plus d’argent pour s’occuper de leur entretien général », explique la directrice générale Yolaine Arseneau. Rappelons par ailleurs que l’institution d’enseignement a récemment lancé une option Recherches-études et qu’elle se retrouve bon an mal an dans le top 10 du classement pour les retombées économiques de ses projets de recherche.

Même si une large portion de ce 3 millions de dollars supplémentaire servira à couvrir les augmentations salariales des employés prévues lors du renouvellement des conventions collectives, ce nouvel afflux monétaire est évidemment le bienvenu. « Ça nous donne davantage de flexibilité et ce sont des sommes qui vont nous servir à respirer plus aisément dans chacun de nos services offerts pour assurer la réussite des élèves et mettre sur pied de nouveaux projets structurants pour les jeunes en région. C’est toujours des excellentes nouvelles quand le gouvernement décide de mettre de l’argent dans l’enseignement. En plus, il faut comprendre que le ministre aurait aussi indiqué qu’il n’y aurait pas de compressions planifiées dans les prochaines années pour les cégeps », ajoute Yolaine Arseneau. Cette bonne nouvelle s’ajoute à celle de la semaine dernière quant au nombre record d’étudiants inscrits depuis 6 ans au campus de Gaspé.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média