Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 juillet 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Louise Marleau à la tête du jury des Percéides

LES PERCÉIDES - PERCÉ

Louise Marleau

©Photo Les Percéides – Julie Perreault

Louise Marleau présidera le jury de cette 11e édition.

Le Festival international de cinéma et d’art de Percé continue sa préparation et annonce que l’actrice québécoise Louise Marleau (Solange à la campagne, La femme de l’hôtel, La Comtesse de Bâton Rouge) présidera le jury de cette 11e édition.

Elle sera accompagnée de l’historien et critique de cinéma français Sylvain Garel et du documentariste et militant québécois d’origine haïtienne Will Prosper. Le trio aura la tâche de départager les œuvres qui seront présentées à Percé du 15 au 25 août, dont Florent Vollant faiseur de Makusham, projeté en première mondiale le mercredi 21 août. La programmation complète sera quant à elle dévoilée un peu plus tard, ce jeudi 1er août.

Pour revenir à la présidente du jury, rappelons que Louise Marleau a joué en français et en anglais dans des dizaines de films et de pièces théâtrales, que ce soit In Praise of Older Women, L’arrache-coeur, Les bons débarras, Anne Trister, À corps perdu, Cruising Bar ou encore Une histoire inventée. À la télévision, son talent est mis à profit dans des séries telles que Le temps des lilas, Au retour des oies blanches, Laurier, Jamais deux sans toi, Fortier, ou encore Bunker, le cirque. Au fil des ans, elle a récolté deux prix Génie pour ses rôles dans La femme de l’hôtel et Anne Trister, en plus d’un prix d’interprétation féminine du Festival des films du monde de Montréal pour son rôle dans L’arrache-cœur.

À ses côtés sur le jury, elle sera accompagnée de l’historien et critique de cinéma français Sylvain Garel. Fondateur, dans les années 1990, du premier festival étranger entièrement consacré au cinéma québécois, il a enseigné cette cinématographie pendant 20 ans à l'université Paris VII. Auteur de plusieurs ouvrages et organisateur de rétrospectives, Sylvain Garel est actuellement programmateur du festival du cinéma québécois de Biscarrosse et travaille à l'Association internationale des Maires francophones (AIMF) où il est en charge de la promotion du cinéma francophone dans le monde. Le troisième membre du jury longs métrages sera le québécois d’origine haïtienne Will Prosper, documentariste, journaliste et militant des droits civiques et humains. Il est cofondateur de Montréal-Nord Républik et du forum social Hoodstock.

Publicité

Défiler pour continuer

L’autre jury

 

Parmi les autres membres du jury, cette fois du côté des courts métrages, le producteur-réalisateur-caméraman gaspésien Mathieu Boudreau, également fondateur de PHI Productions, compagnie cinématographique installée dans la Baie-des-Chaleurs. Il sera épaulé par Ariane Caron-Lachance qui a fait des études en cinéma et anthropologie à l’Université de Montréal et qui a participé à la création du premier Festival de films féministes de Montréal. Ariane a mis sur pied le Ciné-Club Politica de l’Université de Montréal. Finalement, Élise Pouliot, originaire de Gaspé, actuellement étudiante en Arts, lettres et Communications au CEGEP Gaspésie-les-îles à Gaspé, complètera ce jury.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média