Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 juillet 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Deux autres baleines noires retrouvées mortes; le total passe à 8

Baleine Noire

©Photo tirée de Facebook

Une nécropsie sera effectuée dimanche dans le secteur de Cloridorme (Grand Étang) pour tenter de connaître les causes de la mort.

Deux autres baleines noires de l’Atlantique Nord ont été retrouvées mortes jeudi et vendredi, portant le total de cette année à 8.

Dans un premier temps, l’une d’elles a été observée à la dérive jeudi lors d’un vol de surveillance aérienne à l’ouest des Îles-de-la-Madeleine. La baleine a été repérée de nouveau ce matin par l’équipage du NGCC LeBlanc. Une nécropsie sera effectuée dimanche dans le secteur de Cloridorme (Grand Étang) pour tenter de connaître les causes de la mort.

Un autre décès a été constaté aujourd’hui au large de Glace Bay, en Nouvelle-Écosse. Cette baleine avait été signalée à l'origine le 24 juin par un pêcheur, mais n’avait pu être relocalisée depuis pour confirmer son identité. Des renseignements supplémentaires reçus vendredi ont permis de confirmer qu'il s'agissait bien d'une baleine noire de l'Atlantique Nord. Cela porte donc à 8 le nombre total de décès dans les eaux canadiennes en 2019.

Aucune de ces baleines n’a encore été identifiée individuellement. Pêches et Océans Canada ignore pour l’instant avec exactitude la date, le lieu et la cause de la mort de ces deux baleines.

Publicité

Défiler pour continuer

Les mesures de protection et d’observation accrues annoncées le 8 juillet dernier se poursuivront donc encore un moment. Depuis le mois d’avril, le gouvernement du Canada a effectué plus de 1150 heures de vol pour surveiller les baleines noires de l’Atlantique Nord dans le Canada atlantique, alors que cinq aéronefs ou plus survolent les eaux du Canada atlantique chaque jour pour les repérer.

Par ailleurs, une opération de trois jours est actuellement en cours pour rechercher et récupérer des engins de pêche perdus dans le golfe du Saint-Laurent. Les agents des pêches du Canada atlantique et du Québec à bord des navires de la Garde côtière ciblent les zones du golfe où les pertes d'engins de pêche signalées sont les plus importantes. Rappelons que depuis 2018, le signalement des engins de pêche perdus est une exigence de permis pour toutes les pêches à engins fixes dans le golfe du Saint-Laurent.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média