Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 juillet 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

De nouvelles mesures pour les baleines noires

BALEINES NOIRES

Baleine Noire

©Photo tirée de Facebook

Six baleines noires de l’Atlantique Nord sont décédées depuis le mois de juin. L’an dernier, on estimait la population mondiale à 411.

Face aux récents décès de baleines noires de l’Atlantique Nord, Ottawa a décidé de resserrer quelques mesures de navigation dans le golfe Saint-Laurent et d’augmenter sa surveillance.

À priori, le corridor de navigation dynamique situé entre la pointe de la Gaspésie et Anticosti a été étendu vers l’Est et la zone de ralentissement a été considérablement élargie (voir la carte en fin de texte). Tous les navires de 13 mètres et plus devront par ailleurs se conformer à la vitesse réduite de 10 nœuds, alors que la règle était auparavant applicable pour les navires de 20 mètres et plus. Ces mesures sont officiellement entrées en vigueur ce matin (mardi 9 juillet).

Qui plus est, si une ou plusieurs baleines noires sont observées n’importe où dans le golfe du Saint-Laurent, le secteur où une baleine a été observée sera fermé pendant 15 jours à la pêche aux engins fixes non surveillés. Rappelons que vendredi, Pêches et Océans Canada signalait que 3 baleines noires étaient toujours empêtrées dans les eaux du sud du golfe du Saint-Laurent, dont une qui a été observée à l’Est de la Gaspésie avec une corde qui traînait des deux côtés de sa tête et le long de son corps. Ces trois baleines se trouvaient dans des zones déjà fermées aux activités de pêche.

« Compte tenu de circonstances des plus regrettables, soit les morts récentes de baleines noires de l’Atlantique Nord dans le golfe du Saint-Laurent, dont trois ont été attribuées de façon préliminaire à des collisions avec des navires, mon ministère adopte de nouvelles mesures pour mieux [la] protéger », a souligné le ministre des Transports Marc Garneau.

Surveillance accrue

 

Quant à la surveillance, depuis le 29 juin, Transports Canada a porté le nombre de vols de surveillance de deux par semaine à deux par jour. De son côté, Pêches et Océans Canada a récemment doublé le nombre de ses vols de 5 à 10 par semaine. Ce rythme accéléré se poursuivra minimalement jusqu'au 15 juillet et les résultats des observations serviront à planifier le renforcement de la surveillance pour le reste de la saison.

Enfin, de nouveaux fonds pour la protection de la baleine noire seront mis sur pied, en plus du financement de deux autres projets dans le cadre du Programme d’intendance de l’habitat pour atténuer les risques et appuyer la conservation. Rappelons qu’Ottawa avait planifié 167,4 millions de dollars dans son budget 2018 dans l’Initiative de protection des baleines, dont une somme de 1,2 million cette année pour améliorer davantage le Programme d’intervention auprès des mammifères marins, qui vise à secourir les mammifères marins en détresse, y compris les baleines noires de l’Atlantique Nord empêtrées dans des engins de pêche. Plusieurs partenaires ont été mis à contribution pour résoudre ce problème, dont Merinov avec un projet dans les zones de pêche 12 et 16 au crabe des neiges pour réduire les risques d'empêtrement et de prises accessoires causées par les engins fantômes.

Carte Navigation

©Photo Gouvernement du Canada

La nouvelle carte de navigation mise à jour le 9 juillet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média