Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 juin 2019

Roxanne Langlois - rlanglois@lexismedia.ca

Guy Gallant quitte la présidence de la Table des préfets

POLITIQUE

©Photo Chaleurs Nouvelles - Archives

Guy Gallant, photographié lors de la dernière campagne provinciale ; celui-ci a brigué les suffrages à titre de candidat indépendant.

Le maire de Saint-Alexis-de-Matapédia et président de la Table des préfets de la Gaspésie, Guy Gallant, quittera officiellement la préfecture de la MRC d’Avignon. La nouvelle sera publiquement annoncée lors de la séance régulière des maires du 25 juin prochain, moment où pourrait déjà être choisi son successeur.

Le politicien, qui a confirmé sa décision au Chaleurs Nouvelles, explique que celle-ci a été guidée par des motifs professionnels. M. Gallant a en effet accepté de prendre la barre de l’Union des producteurs agricoles (UPA) Gaspésie-Les Îles à titre de directeur général. Il remplacera ainsi Marc Tétreault. Agronome de formation, M. Gallant se rapprochera donc de son domaine de prédilection.

« Ce n’est pas quelque chose que j’avais pressenti dans ma carrière, mais l’opportunité s’est présentée. Je ne crois pas nécessairement avoir accompli tout ce que je voulais faire en politique, mais ça fait quand même 16 ans que je suis en politique municipale. J’ai un dernier coup à donner au niveau professionnel et je veux aider les producteurs », défend celui-ci qui œuvre lui-même dans le secteur agricole.

Le politicien possède en effet G.G. Gallant, une ferme qui se consacrait autrefois à la production laitière et qui œuvre, depuis 2016, à la production bovine. M. Gallant se dit fort enthousiaste à l’idée d’entrer en poste à l’UPA, le 2 juillet prochain, et de travailler activement afin « d’aller chercher le maximum pour les agriculteurs » de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine.

« C’est un beau défi. J’ai accompagné l’organisation depuis plusieurs années et je connais bien sa structure. […] Pour moi, c’est du connu », ajoute celui qui siégeait jusqu’à tout récemment comme vice-président de l’instance.

S’il se retire de la préfecture et donc de la table des préfets, M. Gallant compte néanmoins compléter son mandat comme maire de sa municipalité ; il prévoit ensuite laisser son siège. « Ça fait quelques années que je prépare ma sortie, mais ce n’est pas toujours évident de trouver quelqu’un qui a du temps. Je pense que dans deux ans, il devrait y avoir quelqu’un de prêt pour prendre le mandat », mentionne l’élu.

Qui sera le futur préfet d’Avignon?

Le départ de Guy Gallant sera effectif en date du 25 juin, moment où un nouveau préfet pourrait déjà être choisi parmi les maires. M. Gallant a d’ailleurs approché deux élus siégeant autour de la table qui, selon lui, pourraient constituer de bons candidats ; il n’a pas souhaité s’avancer sur leur identité. Le préfet croit néanmoins qu’une bonne relève attend la préfecture.

« Si jamais la ou les personnes intéressées ne sont pas prêtes et demandent encore un temps de réflexion, j’ai offert de continuer à faire la partie administrative du travail d’ici la fin août », précise M. Gallant, qui délaissera néanmoins la représentation politique.

Guy Gallant occupait le poste de préfet de la MRC d’Avignon depuis novembre 2013. Le siège, longtemps occupé par l’ex-maire d’Escuminac, avait été laissé vacant suite à la défaite de Bertrand Berger aux élections du 3 novembre 2013.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média