Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

18 juin 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Inhumation des naufragés du Carricks le 4 juillet

Monument aux Irlandais

©Photo tirée de Facebook

La célébration et l’inhumation se tiendront au Monument des Irlandais, sur le sentier du banc de Cap-des-Rosiers, à 10 h 30.

Suite à la confirmation que les ossements retrouvés en 2011 et 2016 à Cap-des-Rosiers étaient bien ceux des naufragés du Carricks, une célébration spéciale sera organisée ce jeudi 4 juillet.

Les restes humains seront remis en terre au terme d’une célébration religieuse qui sera présidée par Mgr Gérard-Raymond Ste-Croix, lui-même originaire de Cap-des-Rosiers et descendant de survivants du Carricks. « On veut redonner à ces gens un lieu de repos définitif en passant par une forme de cérémonie à caractère de réflexion afin qu’ils puissent bénéficier de ce dernier service qu’ils n’ont pas eu à l’époque », résume Georges Kavanagh, membre organisateur de la cérémonie et arrière-arrière-petit-fils de Patrick Kavanagh et Sarah McDonald, deux des survivants du Carricks.

Des visiteurs venus directement d’Irlande pourraient par ailleurs faire le voyage outre-Atlantique pour assister à la cérémonie, alors qu’un dignitaire de l’ambassade d’Irlande à Ottawa a déjà confirmé sa présence. La célébration et l’inhumation se tiendront au Monument des Irlandais, sur le sentier du banc de Cap-des-Rosiers, à 10 h 30. Un service de navette sera d’ailleurs mis sur pied à 10 h à partir de l’église Saint-Alban de Cap-des-Rosiers.

Rappelons qu’en 2017, les descendants des survivants du Carricks ont exprimé leur souhait que les ossements demeurent dans le parc national Forillon et la majorité d’entre eux ont voté pour qu’ils soient inhumés près du Monument aux Irlandais. Au total, les restes humains de 21 personnes différentes ont été identifiés et seront incinérés avant leur mise en terre.

Au départ de Sligo en Irlande, le Carricks a fait naufrage dans la nuit du 27 au 28 avril 1847. Sur les 180 passagers émigrants et membres d’équipage, seuls 48 d’entre eux ont survécu alors que 87 autres ont été retrouvés décédés. Les autres ont été emportés par la mer. Si la plupart des survivants ont poursuivi leur route vers Québec, une douzaine ont décidé de s’établir là où avait coulé leur navire. Neuf ont choisi Douglastown alors que les Kavanagh ont choisi Cap-des-Rosiers en 1848, après un court séjour à Cloridorme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média