Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 juin 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Défis et solutions en restauration, vus par la lorgnette de l’éducation

Restauration Cuisine

©Photo pixabay.com

L’ERTG veut réinventer la façon d’offrir la formation pour qu’elle soit attrayante et adaptée.

Le monde de la restauration n’échappe pas à la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Pour y pallier, l’équipe de l’École de la restauration et du tourisme de la Gaspésie (ERTG) veut s’attaquer de front à ce grand chantier de la relève et du rehaussement des compétences en entreprise.

Tout comme l’industrie touristique fortement saisonnière, le milieu de la formation fait aussi face à de nombreux défis quant au recrutement de candidats, pour ultimement pouvoir offrir au secteur de la restauration une main-d’œuvre qualifiée.

Que ce soit la perception « inutile » de la formation professionnelle sur le marché du travail en restauration, la reconnaissance des diplômes professionnels (DEP et ASP) auprès des employeurs, la piètre image des conditions de travail (surtout en cuisine), la méconnaissance de l’offre de formation professionnelle ou encore l’embauche d’étudiants non qualifiés durant la haute saison pour pallier le manque de main-d’œuvre formée, les chantiers sont nombreux sur lesquels travailler.

Solutions

 

Mais l’équipe de l’École de la restauration et du tourisme de la Gaspésie ne baisse les bras. Au contraire. Autant de défis qui représentent autant d’opportunités à saisir.

Réinventer la façon d’offrir la formation pour qu’elle soit attrayante et adaptée; profiter de la basse saison pour former les gens qui reçoivent du chômage; promouvoir les différentes possibilités auprès des employés pour atteindre leur diplomation; permettre aux gens en emploi de se perfectionner et d’actualiser leurs connaissances; offrir de l’accompagnement aux employeurs pour les guider dans la professionnalisation de leurs employés; mobiliser les gens de la restauration dans un but commun de former et retenir la relève en leur offrant de belles expériences à vivre sont des pistes de solutions qui ont été présentées jeudi à Percé en marge du deuxième forum culinaire de l’ERTG.

Afin d’outiller les restaurateurs, échanger et ouvrir les discussions, l’École a d’ailleurs sondé les restaurateurs et a ensuite organisé deux forums culinaires sur le territoire de la Gaspésie et des Îles, pour démystifier les principaux enjeux liés à la formation et dégager les opportunités à saisir.

Formations variées

 

L’équipe du Centre de formation de La Côte-de-Gaspé travaille depuis 2 ans pour remettre sur pied son École, dédiée à la cuisine et à la restauration. Avec sa nouvelle identité visuelle, l’ERTG travaille à bonifier son offre de programmes en misant sur la force du terrain de jeux (maritime et boréal) qui l’entoure.

Qui plus est, elle vise à utiliser le modèle alternance travail-études pour proposer davantage d’heures de stage en entreprise, notamment durant la saison estivale. La programmation 2019-2020 comprend par exemple des formations de type semi-professionnelle, des formations professionnelles (DEP), des formations pour travailleurs, des services aux entreprises et des ateliers grand public. L’École de la restauration et du tourisme de la Gaspésie attend donc à bras ouverts les candidats. Ne manque plus qu’à recevoir les inscriptions.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média