Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 juin 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Les ossements retrouvés à Forillon sont bien ceux des naufragés du Carricks

Fouille archéologique ossement

©Photo Archives

Des fouilles archéologiques avaient été effectuées en 2016.

Parcs Canada vient tout juste de confirmer que les ossements retrouvés au parc national Forillon en 2011 et 2016 sont ceux des naufragés du Carricks.

L’emplacement des restes humains, le contexte d’inhumation de même que les analyses effectuées par le laboratoire de bioarchéologie de l’Université de Montréal permettent d’en arriver à cette conclusion.

Ces analyses ont permis de déterminer que le régime alimentaire de ces individus s’apparentait à celui d’une population rurale vivant d’une agriculture basée essentiellement sur la culture de la pomme de terre; régime alimentaire typique de l’Irlande de la première moitié du XIXe siècle. Elles ont aussi permis de constater que les naufragés souffraient de pathologies, fort probablement causées par la malnutrition, elle-même engendrée par la famine qui sévissait alors en Irlande.

Rappelons que le Carricks avait à son bord 180 passagers, partis de Sligo en Irlande en direction du port de Québec, et que le navire s’est échoué au large de Cap-des-Rosiers en 1847. Selon les sources historiques, on estime qu’entre 120 et 150 personnes auraient péri lors du naufrage. De ce nombre, 87 corps auraient été retrouvés et seules 48 personnes auraient survécu à ce tragique évènement.

À la suite d’une consultation auprès des citoyens de Cap-des-Rosiers et de membres de la communauté irlandaise, il a été décidé que les restes humains seront inhumés près du Monument aux Irlandais sur la plage de Cap-des-Rosiers, lors d’une cérémonie qui aura lieu au cours de l’été. Un monument commémoratif sera installé à cet endroit pour honorer la mémoire de ces personnes.

Rappelons aussi que le Monument aux Irlandais a été érigé en 1900 en mémoire des naufragés du Carricks par la fabrique de la paroisse Saint-Patrick de Montréal. À ses côtés, on peut également voir la cloche du Carricks, qui a été retrouvée le 24 septembre 1968, sur la grève de Blanc-Sablon située sur la Côte-Nord.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média