Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

22 mars 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Qu'est-ce qui attire les nouveaux arrivants en Gaspésie?

Carleton

©Photo Gracieuseté - Ville de Carleton-sur-Mer

Les municipalités doivent maintenant redoubler d'efforts pour attirer des nouveaux arrivants dans un contexte où des emplois sont disponibles partout.

Afin d'aider les municipalités gaspésiennes à mieux connaître ce qui attire les nouveaux arrivants sur leur territoire, la Stratégie Vivre en Gaspésie propose un sondage modelable afin de répondre à ces questions.

On entend souvent que la beauté des paysages, la zénitude et l'emploi sont des facteurs d'attraction pour les nouveaux arrivants, mais y'a-t-il d'autres éléments qui favorisent l'arrivée de néo-gaspésiens dans la péninsule?

Afin de répondre à ces questions, la Stratégie Vivre en Gaspésie a créé un questionnaire-type qui regroupe l'ensemble des sphères de la vie en société susceptibles d'être importantes pour un nouvel arrivant. L'agente de mobilisation et de développement, Maryève Charland-Lallier explique que dans un contexte de pénurie de main-d'œuvre, les municipalités se demandent comment se démarquer des autres puisque le travail n'est plus la raison unique lorsque vient le temps de choisir un lieu pour vivre.

On a demandé à Roxanne Langlois, qui a été une nouvelle arrivante en 2011, ce qui l'avait incitée à choisir Carleton-sur-Mer. « J'ai choisi cette ville parce que c'est là que j'avais fait des stages à la fin de mes études. C'est un endroit où j'avais déjà des souvenirs et des expériences positives. Le risque m'apparaissait moins élevé parce que je savais que je me plaisais déjà là-bas », explique-t-elle. De plus, comme elle provenant d'un milieu urbain, le choix d'une ville possédant déjà l'ensemble des services est beaucoup moins déboussolant. Elle est finalement tombée en amour avec Carleton-sur-Mer. Roxanne est retournée dans son patelin d'origine depuis, mais ayant maintenant la Gaspésie tatouée sur le cœur, elle a décidé d'y revenir quelques années plus tard.

Avec cet outil, Maryève Charland-Lallier croit que les municipalités pourront sauver du temps en ayant sous la main, un sondage qui a déjà été testé et validé par des experts en migration. Le questionnaire a d'ailleurs été développé par le CIRADD en collaboration avec des élus et employés municipaux et les responsables de la Stratégie Vivre en Gaspésie. « Les municipalités pourront se servir de ce questionnaire dans l'unique but de sonder les nouveaux arrivants ou pour élaborer des politiques familiales, pour les aînés ou bonifier l'offre de loisirs par exemple », explique l'agente de mobilisation.

Le questionnaire est accompagné d'un guide d'utilisation afin que chaque municipalité ou MRC puisse bien utiliser ou adapter les questions et les réponses selon leurs besoins.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média