Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

20 mars 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Budget fédéral: les mesures qui touchent les Gaspésiens

Rémi Massé et Diane Lebouthillier

©Photo Dominique Fortier - Gaspésie Nouvelles

Rémi Massé et Diane Lebouthillier se réjouissent des mesures annoncées par Bill Morneau pour des régions comme le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie.

Le dernier budget fédéral, qui s'élève à 355 milliards de dollars, à être présenté avant la tenue des prochaines élections fédérales ratisse large en proposant des mesures pour les agriculteurs, les aînés, les familles et les prestataires d'assurance-emploi.

Les députés Rémi Massé et Diane Lebouthillier ont applaudi chaleureusement le budget de leur collègue, Bill Morneau, qui contient, selon eux, des mesures intéressantes pour leurs circonscriptions respectives.

Tout d'abord, les producteurs laitiers se partageront une enveloppe de 3,5 milliards de dollars pour compenser les pertes encourus par l'accord transpacifique. « Il nous reste maintenant à déterminer la mécanique de distribution mais notre souhait est que nos producteurs puissent recevoir des compensations le plus rapidement possible », soutient Rémi Massé.

Ensuite, une mesure qui risque d'être bien reçue dans un contexte de pénurie de main-d'œuvre est une proposition du député Massé qui prévoit une abolition des pénalités au supplément de revenu garanti des aînés jusqu'à concurrence de 5 000 $. Une exemption partielle de 50 % sera appliquée pour les aînés ayant un revenu d'emploi de 10 000 $ par année. « Toujours pour les aînés, le programme Nouveaux horizons sera de retour qui a permis à la région de bénéficier de plusieurs millions de dollars jusqu'à maintenant », explique Rémi Massé.

Publicité

Défiler pour continuer

Quant aux municipalités, elles recevront le double des fonds promis précédemment pour les infrastructures grâce aux retours de la taxe sur l'essence.

Le milieu du tourisme verra également son budget être bonifié grâce à une enveloppe de près de 60 millions de dollars sur deux ans. Pour Diane Lebouthillier, le secteur touristique est primordial en région, rappelant du même coup les dix millions investis pour le secteur de la motoneige « dont la Gaspésie a largement bénéficié au cours des derniers mois ».

Pour ce qui est de l'assurance-emploi, les prestataires bénéficieront dorénavant de quatre semaines de formation payées et auront droit à un crédit non imposable pouvant aller jusqu'à 1 000 $ pour assumer des frais liés à une formation. « Nous pouvons dire que toutes les mesures de la réforme Harper ont été abolies et que les prestataires de l'assurance-emploi sont en bien meilleure position aujourd'hui qu'il y a quatre ans », a ajouté Diane Lebouthillier.

D'autres mesures pour les particuliers ont aussi été annoncées comme un financement pour l'achat d'une première propriété. Le ministre des Finances, Bill Morneau a aussi annoncé un crédit pour l'achat d'un véhicule électrique.

Avec tous ces bonbons préélectoraux, le gouvernement de Justin Trudeau ne renouera pas avec l'équilibre budgétaire, ce qui ne semble pas inquiéter les députés. « Nous avons vécu sous l'ère des Conservateurs et de l'austérité. Nous avons plutôt choisi d'investir en ciblant les aînés, les familles, les aînés et les petites entreprises. Nous avons investi dans les infrastructures et réduit les impôts de la classe moyenne. Malgré tout, le Canada demeure le mieux positionné parmi les pays du G7 », a conclu Diane Lebouthillier.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média