Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

23 février 2019

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

633 600 $ pour les clubs de motoneigistes du nord de la Gaspésie

Motoneigistes

©Photo Dominique Fortier - Gaspésie Nouvelles

Diane Lebouthillier entourée de Marie-Claude Bourque de DEC, Danis Pelletier de la FCMQ ainsi que Francis Richard, Réjean Normand et Georges Patterson des clubs de motoneigistes du nord de la Gaspésie.

Les clubs de motoneigistes oeuvrant dans la portion nord de la Gaspésie ont reçu une enveloppe de 633 600 $ permettant de faire l'acquisition de trois surfaceuses et niveleuses pour l'entretien des sentiers.

Cette enveloppe est répartie en trois montants égaux de 211 2000 $ pour les Clubs de motoneigistes de Tourelle, des As et Rapide blanc qui couvent l'ensemble du territoire situé entre Sainte-Anne-des-Monts jusqu'à Grande-Vallée en passant par Murdochville.

C'est la ministre du Revenu national et députée de la Gaspésie, Diane Lebouthillier qui en a fait l'annonce devant une cinquantaine de personnes réunies au Centre Claude-Mercier de Mont-Saint-Pierre. La ministre a rappelé que cette somme provient d'un fonds de 10 millions de dollars débloqué par Développement économique Canada et son ministre, Navdeep Bains. « L'hiver dernier, des maires et des représentants de clubs de motoneiges sont venus me voir pour sonner l'alarme. Sans nouvel équipement pour entretenir les sentiers, c'était la fin de la motoneige en Gaspésie », a-t-elle expliqué.

Ainsi, après avoir discuté avec son collègue Rémi Massé du comté voisin d'Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia et le ministre, Navdeep Bains, le gouvernement fédéral a débloqué une somme de 10 millions de dollars pour l'ensemble du Québec afin d'aider les clubs de motoneigistes à acquérir du nouvel équipement. « C'est grâce à la Haute-Gaspésie si l'ensemble du Québec peut bénéficier de ces sommes pour l'achat de surfaceuses et de niveleuses. Seulement en Gaspésie, on estime les retombées économiques du secteur de la motoneige à 40 millions de dollars. »

Administrateur à la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, Danis Pelletier, a souligné l'importance de cette enveloppe. « Ça nous donne accès à de l'équipement plus performant et spécialisé qui va réduire le temps d'entretient de sentiers pour nos bénévoles. D'ailleurs, si Mme Lebouthillier veut venir faire de la motoneige, elle sera toujours la bienvenue », a-t-il lancé.

Diane Lebouthillier

©Photo Dominique Fortier - Gaspésie Nouvelles

Diane Lebouthillier est fière d'avoir convaincu son gouvernement d'investir en tourisme hivernal.

Finalement, le président du Club de motoneiges Tourelle, Réjean Normand, a également souligné que cet investissement gouvernemental arrivait à point. « Nous avons travaillé les trois clubs ensemble pour obtenir cette machinerie. Le club Tourelle aurait sûrement fermé ses portes si nous n'avions pas eu cet équipement. C'est impressionnant parce que nous avons une machine qui vaut plusieurs centaines de milliers de dollars. Nos démarches nous ont permis de l'obtenir sans débourser un sou », a-t-il conclu.

Niveleuse et surfaceuse

©Photo Dominique Fortier - Gaspésie Nouvelles

Chacun des trois clubs du nord de la Gaspésie possède maintenant une surfaceuse comme celle-ci.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média