Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

31 janvier 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Projet d’agrandissement d’envergure à l’Hôtel Plante

AFFAIRES

Hôtel Plante

©Images Groupe Architecture MB Inc / Francis St-Onge

Aux 42 chambres déjà disponibles viendront s’en greffer 21 autres.

Les propriétaires de l’Hôtel Plante ont suscité la curiosité de bien des gens hier en publiant sur les réseaux sociaux trois images de plans en 3D, accompagnées de la seule mention « À venir, été 2019 ».

Ce qui viendra, c’est un tout nouveau bâtiment de trois étages, qui épousera le dénivelé naturel de l’endroit et qui augmentera de 50% la capacité d’hébergement. Aux 42 chambres déjà disponibles viendront s’en greffer 21 autres, dont trois entièrement adaptées aux personnes à mobilité réduite. « Tout ça part d’une étude de marché qu’on a faite qui disait qu’à Gaspé, il manquait entre 20 et 25 chambres », résume Benoît Desrosiers, l’un des propriétaires de l’entreprise familiale.

Si tout va comme prévu, la première pelletée de terre pourrait se faire dès la mi-mars et l’essentiel des travaux être complétés le 1er juillet, à temps pour le cœur de la saison touristique. « On a un très bon taux d’occupation et la demande est là. L’été, c’est pratiquement plein à 100% de juillet à septembre, explique pour sa part la copropriétaire Marie-Claude Giasson. Il y a des gens qui ne passent plus par Gaspé par manque d’hébergement et on trouve que c’est une problématique parce qu’on veut qu’ils découvrent notre coin de pays. On a déjà été obligés de référer des clients jusqu’à Port-Daniel […] L’hiver, il y a les travailleurs et les congrès et oui c’est plus tranquille, mais on l’a vu quand on essaie de faire des gros événements, on manque de place », illustre celle qui s’est lancée dans l’aventure il y a maintenant 7 ans.

Diversification

 

Les plus perspicaces auront remarqué sur les images publiées la présence d’une piscine intérieure ou encore la vaste terrasse qui surplombera le nouveau pavillon hôtelier, avec vue sur la baie et le parc national Forillon. À l’intérieur, un spa et un gymnase agrémenteront le tout. L’arrivée d’une piscine intérieure – la seule dans un établissement hôtelier à l’Est de Matane – devrait permettre de diversifier la clientèle en attirant davantage de familles et de touristes à la recherche d’une oasis de détente, selon les propriétaires. Entre 6 et 8 emplois seront créés en période estivale alors que l’Hôtel Plante en compte 13 actuellement. Le montant des investissements n’a quant à lui pas été divulgué.

Pas de 4e étoile

 

Actuellement, l’établissement jouit d’une classification 3 étoiles et malgré des travaux d’agrandissement rencontrant des critères de qualification d’un 5 étoiles, Benoît Desrosiers, Marie-Claude Giasson et Noëlla Packwood peuvent d’ores et déjà oublier la possibilité de voir leur hébergement se greffer d’une quatrième étoile. Tout simplement parce que l’Hôtel Plante n’offre pas le service de restauration, un critère d’évaluation obligatoire à cette étape.

« On n’a pas l’intention de se lancer dans pareille aventure à l’heure de la pénurie de main-d’œuvre. C’est vraiment dommage d’avoir un produit hôtelier 4 étoiles et de ne pas pouvoir être reconnu comme tel parce qu’on n’a pas de restaurant. En bout de ligne, on préfère quand même être un hôtel qui offre un produit de qualité – et encore davantage bientôt – plutôt que d’essayer d’avoir une 4e étoile et ne pas livrer la marchandise », analyse sagement Marie-Claude Giasson.

Ceci dit, tout cela n’empêchera pas l’entreprise familiale de prendre du galon et de se renouveler à temps pour la prochaine saison touristique. Rappelons que l’établissement hôtelier avait initialement été acheté par Jean Desrosiers – le père de Benoît – en 1959, de la part d’Éloi Plante, d’où le nom de l’hôtel.

 

Noëlla Packwood, Benoît Desrosiers et Marie-Claude Giasson.

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Les propriétaires Noëlla Packwood, Benoît Desrosiers et Marie-Claude Giasson à l’emplacement du futur agrandissement.

Commentaires

31 janvier 2019

Bernard Bélanger, Gaspé

Félicitations pour ce beau projet. Je vous souhaite tout le succès que vous méritez. J'ai toujours eu une grande admiration pour les bâtisseurs et ceux qui sont à l'origine de projets du genre. C'est avec des projets du genre qu'une ville attire des touristes et les voyageurs.

22 fvrier 2019

claude brulotte

Belle photo,j'irai voir cela

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média