Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 janvier 2019

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Rivière-au-Renard a maintenant son centre de pédiatrie sociale

SANTÉ

Centre pédiatrie sociale

©Photo Gracieuseté Mona Sirois

Marie-Andrée Lacasse et Mona Sirois dans leur nouveau milieu de travail.

Le centre de pédiatrie sociale L’Équipage de Rivière-au-Renard a accueilli sa première famille mardi et deux autres sont attendues la semaine prochaine.

Ouvert officiellement depuis le 7 janvier, la première journée clinique s’est tenue mardi. L’équipe a fait fi des mauvaises conditions météorologiques pour ne pas manquer cette ouverture attendue de plusieurs dans le milieu. Rappelons que sur place, les familles peuvent retrouver des services médicaux, sociaux et juridiques, dans une ambiance des plus chaleureuse.

« C’était la première fois qu’on travaillait réellement les trois professionnels ensemble et ça été une super belle expérience, explique la travailleuse sociale et adjointe clinique Marie-Andrée Lacasse. Ce qui est vraiment intéressant, c’est qu’on le fait dans un cadre informel et convivial. Les gens se présentent ici et on est comme dans un milieu de vie. On reçoit tout le monde autour de la table et on discute. C’est comme une maison et on veut que ça devienne le deuxième chez-soi des familles. On veut vraiment établir une relation de confiance pour qu’ils se sentent chez eux. »

L’équipe comprend également l’infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne Josianne Létourneau, la coordonnatrice Mona Sirois et le docteur David Bernier. Le groupe peut également compter sur l’expertise de Mylène Murray comme avocate à l’aide juridique.

Publicité

Défiler pour continuer

Valoriser l’enfant

Les familles ont donc maintenant accès à des services près de chez eux. L’établissement de l’Équipage est situé dans un jumelé de la rue Cordiers, dans le secteur des HLM à Rivière-au-Renard. La communauté s’est d’ailleurs grandement impliquée pour que le projet puisse se concrétiser, que ce soit par des dons de temps, d’argent ou de matériel.

Parallèlement au volet clinique, des activités sociales, culturelles et sportives seront mises sur pied au fil du temps pour assurer le plein potentiel des enfants « Si par exemple un enfant nous montre un intérêt dans les arts et le dessin, on va organiser des activités – même si ce n’est que pour un seul enfant – pour le valoriser, aller chercher son estime et sa confiance », explique la coordonnatrice Mona Sirois. Les portes sont donc maintenant ouvertes et ne reste plus qu’aux familles de s’approprier l’endroit.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média