Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

13 décembre 2018

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Dominyck Terry Beaudin condamné à huit ans et demi de prison

Dominyck-Terry Beaudin

©Photo Facebook

Dominyck-Terry Beaudin

Dominyck Terry Beaudin passera Noël derrière les barreaux. Ainsi que plusieurs autres à venir. L’homme de 23 ans a été condamné jeudi à une peine de huit ans et demi de prison en raison de maltraitance sur un bébé.

La peine imposée par le juge Denis Paradis tient compte d’une détention préventive équivalente à 345 jours, ce qui résulte en une sentence restante à purger de très exactement 7 ans, 6 mois et 20 jours en date de jeudi. Dans son jugement, le magistrat souligne que « l’impatience et l’agressivité sont à la source du comportement de l’accusé [et que] les séquelles qui découlent sont d’une extrême gravité et sont irréversibles ».

Rappel des événements

En août, l’homme de Sainte-Thérèse-de-Gaspé avait reconnu sa culpabilité et plaidé coupable pour négligence criminelle et voies de fait graves sur un bébé. Le 24 février 2018, Dominyck Terry Beaudin a enfoncé un biberon de force dans la bouche d’un bébé alors âgé de 3 mois, sectionnant le frein de la langue et provoquant un saignement. Le 26 février, il secoue le bébé jusqu’à ce qu’il arrête de bouger.

Le lendemain à l’hôpital, des radiographies permettent de constater un hématome volumineux et du sang qui coule dans la tête de l'enfant, ainsi que de nombreuses ecchymoses. Des convulsions sont notées.

Le petit est envoyé d'urgence à l'hôpital Sainte-Justine à Montréal où des tests plus approfondis dévoilent de nombreux problèmes, dont un saignement intracrânien, une fracture à l’omoplate et à l’épaule gauche, une blessure à la hanche, ainsi que d’autres fractures aux côtes, à un bras et à une cheville.

« N’ayons pas peur des mots! Cet enfant n’aura jamais une vie normale, écrit le juge Paradis. Il n’ira ni à l’école ni ne fera de vélo avec des amis. Il ne parlera jamais et est presque aveugle. Il ne sera jamais autonome et sera dépendant des autres toute sa vie. » La docteure pédiatre traitant le dossier à Sainte-Justine indique que le bébé a un déficit moteur très significatif comparable à un patient avec paralysie cérébrale sévère, atteignant les quatre membres.

Passé trouble

Dans le rapport présentenciel présenté en cour, l’agente de probation de Dominyck Terry Beaudin indique que ce dernier a reconnu les faits, mais qu’il a nié une intention malveillante, plaidant avoir paniqué. L’impulsivité, la difficulté dans la gestion de la colère, le manque de jugement et les problèmes de consommation de drogue sont identifiés comme facteurs contributifs aux délits.

Le risque de récidive pour d’autres infractions criminelles est jugé élevé alors que la fiche criminelle de l’accusé est déjà bien garnie. Les travaux communautaires et une courte peine de détention dans le passé n’ont eu aucun effet sur l’accusé. Les avocats de la Défense et de la Couronne se sont entendus pour cette peine commune de huit ans et demi de prison. Qui plus est, Dominyck Terry Beaudin ne pourra posséder ou être propriétaire d’armes pour une période de 10 ans.

Commentaires

14 dcembre 2018

Katy Dubé

Je suis telement déçu du jugement de L court de ce procès le. Petit bébé qui lui va en souffrir toute sa vie avec une qualité de vie non désiré la vie de ce bébé est détruit à tout jamais jamais qu'il aurais une vie normal est lui dominick va être en prison que seulement 8ans et demi sais une blague la vie du bébé se résume à pas grand choses vue le jugement de celui qui lui a enlever sa vie d'une certaine façon je suis tellement triste pour ce petit bébé qui devras vivre de cette façons qui n'a aucunement choisi j'espère jusre que les parents qui l'ont adopter leurs donneront tout lamours qui lui revien pour ma part domicink aurais mériter plus que 8 ans de prison ceci nais pas. Une peine approprié pour les. Gestes qu'il a pu commettent sur un bébé sans deffence je suis outré et triste.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média