Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

30 octobre 2018

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Pour un meilleur encadrement sur le transfert des dossiers

POLITIQUE

Méganne Perry-Mélançon Gaétan Lelièvre

©Jean-Philippe Thibault - Gaspésie Nouvelles

Méganne Perry-Mélançon pourra travailler à partir des dossiers déjà ouverts du temps où Gaétan Lelièvre était député.

La nouvelle députée Méganne Perry-Mélançon pourra continuer de travailler sur les dossiers de son prédécesseur Gaétan Lelièvre.

Contrairement à d’autres députés nouvellement élus – dont le caquiste Denis Tardif dans Rivière-du-Loup qui s’est buté à des classeurs vides, gracieuseté de l’ex-député libéral Jean D’Amour – Méganne Perry-Mélançon n’aura pas à partir de zéro. Les citoyens et organismes qui ont donné leur aval n’auront pas à réexpliquer les tenants et aboutissants de leur cause. Beaucoup de dossiers confidentiels en matière de santé ont notamment été ouverts au fil des ans. Ou encore avec le ministère du Revenu.

Gaétan Lelièvre précise qu’il aurait agi de la même manière, peu importe les couleurs et les allégeances de la personne qui lui aurait succédé. En fait, autant Gaétan Lelièvre que Méganne Perry-Mélançon sont d’avis qu’il serait préférable de légiférer en la matière, le contraire étant irresponsable et irrespectueux.

« Il n’y a pas de règle de prévu concernant la gestion des dossiers d’un député. C’est du cas par cas et il décide ce qu’il en fait selon son jugement, explique Gaétan Lelièvre. Nous on a demandé à chaque personne si elle voulait que le dossier soit transféré, détruit ou bien qu’on leur remette. Il y a beaucoup de travail pour monter un dossier. Souvent c’est très exigeant alors c’est une question de respect envers les commettants de notre comté. J’espère que l’Assemblée nationale va prévoir des règles. »

Même son de cloche Méganne Perry-Mélançon qui trouve aberrant qu’on puisse détruire d’un coup le travail accumulé depuis quatre ans. « Il y aura quelque chose à faire à ce niveau. J’ai entendu des élus d’autres formations politiques sur le sujet et si on a un règlement de fixé sur la passation des dossiers, tant mieux. Moi effectivement, j’aimerais bien aller de l’avant avec cette proposition. »

Ceci dit, de manière pragmatique, deux ou trois employés devraient être de retour au bureau de comté à Gaspé. Des personnes ayant travaillé pour Gaétan Lelièvre devraient être réembauchées, mais trop tôt pour nommer lesquelles. Un bureau-satellite devrait être mis sur pied à Grande-Rivière alors qu’une ressource devrait débuter ses fonctions le 12 novembre à Sainte-Anne-des-Monts. Malgré que le PQ n’ait maintenant plus que 10 députés, les crédits parlementaires alloués pour les ressources dans le comté devraient être les mêmes.

Quel avenir pour Gaétan Lelièvre?

À l’annonce de son retrait de la politique provinciale, Gaétan Lelièvre avait mentionné vouloir travailler encore une bonne dizaine d’années et n’écartait pas un retour à son ancien poste de directeur général de la MRC. Sa décision n’est toujours pas arrêtée, mais elle devrait l’être d’ici le temps des Fêtes. « J’ai l’intention de travailler activement et à plein temps encore quelques années. J’aimerais être actif au sein du développement régional comme je l’ai été pendant 35 ans. Un beau cadeau serait d’être assis dans mes nouvelles fonctions pour Noël. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média