Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

18 octobre 2018

Jean-Philippe Thibault - jpthibault@lexismedia.ca

Une seule ministre responsable dans l’Est pour un territoire grand comme l’Irlande

POLITIQUE

Marie-Ève Proulx

©Gracieuseté

Marie-Ève Proulx

Une seule et même personne hérite du poste de ministre responsable des régions de l’Est-du-Québec, soit le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine et Chaudière-Appalaches.

Il s’agit de la députée de Côte-du-sud, Marie-Ève Proulx, elle qui a remporté la victoire dans cette circonscription qui chevauche le Bas-Saint-Laurent et les Appalaches, comprenant notamment les municipalités de Montmagny, Saint-Jean-Port-Joli et de La Pocatière.

Marie-Ève Proulx possède une vingtaine d’années d’expérience à titre de gestionnaire au développement régional, en santé et en éducation. Elle a aussi été mairesse de son village natal, Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, en plus d’œuvrer au sein du CLD de Montmagny.

Une ministre, trois régions

Au début de l’année 2016, Philippe Couillard, premier ministre à l’époque, avait retiré la responsabilité de la Gaspésie à son député Jean D’Amour, jugeant que le territoire était trop important à couvrir pour une seule personne. « Bas-Saint-Laurent, Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, c'était beaucoup », avait avoué Jean D’Amour sur les ondes de Radio-Canada. Le territoire avait alors été scindé en deux, la Gaspésie et les Îles revenant à Sébastien Proulx et Jean D’Amour conservant le Bas-Saint-Laurent.

Hors voilà, Marie-Ève Proulx sera responsable du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie, des Îles-de-la-Madeleine et de Chaudière-Appalaches. Selon nos calculs, il y a plus de 760 km entre Thetford Mines à l’ouest et Gaspé à l’Est. En superficie, le territoire occupe une aire de plus de 67 800 km2. C’est pratiquement l’équivalent de l’Irlande au grand complet à 70 273 km2. Plusieurs estiment déjà qu’il sera difficile de défendre les intérêts d’un aussi vaste territoire, à commencer par le député de Matane et chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé, qui dénonce « le manque de considération du gouvernement pour la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent. »

Commentaires

18 octobre 2018

marc noel

Pas grand monde pour nos régions......

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média